La recherche — La preuve que l’optimisation de l’aménagement organisationnel améliore le rendement

Optimizing Organization Design Improves PerformanceL’Aménagement organisationnel optimiséMD est l’approche qu’utilise Capelle Associés pour améliorer le rendement des organisations. La preuve que notre approche est efficace se trouve dans les 24 études que nous avons réalisées au cours des 25 dernières années et l’expérience de nos clients dans le cadre de plus d’une centaine de projets de grande envergure.

Capelle Associés a développé une base de données de référence exhaustive qui répertorie plus de 59 000 relations gestionnaire-subordonné immédiat dans 76 organisations. Cette base de données contient aussi les résultats de sondages sur la satisfaction de plus de 13 000 employés dans 38 organisations.

Bien que menées de manière indépendante, nos études s’appuient sur plus de 50 ans de recherche. Nous profitons de l’occasion pour mentionner quelques-uns des leaders d’opinion dont le travail a inspiré notre recherche :

  • Elliott Jaques et ses collaborateurs — Reconnus pour leurs recherches sur la mesure de la complexité du travail (période d’autonomie); la mesure de la capacité individuelle (capacité de traitement de l’information); et l’alignement dérivé de la relation gestionnaire-subordonné immédiat.
  • Marcus Buckingham et Curt Coffman — Reconnus pour avoir démontré que la relation gestionnaire-subordonné immédiat est liée à la productivité, la rentabilité, la rétention et la satisfaction de la clientèle.
  • James Heskett et ses collaborateurs — Reconnus pour leurs travaux sur la rentabilité de la chaîne de service qui démontrent qu’il existe une relation entre l’employé (satisfaction et loyauté), le client (équation de valeur, satisfaction et loyauté) et le rendement financier (croissance des revenus et rentabilité).

La relation gestionnaire-subordonné immédiat : le facteur le plus important de l’aménagement organisationnel

Le concept de l’alignement de la relation gestionnaire-subordonné immédiat s’appuie sur les travaux de Jaques et de ses collègues. Ils ont développé une mesure de la complexité du travail appelée la période d’autonomie. Avec cette mesure, il est possible de déterminer combien d’échelons ou de strates une organisation devrait compter, et de classer chaque poste au bon échelon. Plus précisément, on peut ainsi réaliser l’alignement gestionnaire-subordonné immédiat optimal, c’est-à-dire une relation où le gestionnaire occupe la strate directement au-dessus de celle de son subordonné immédiat.

À cette situation optimale s’opposent deux situations sous-optimales :

1. Le gestionnaire et le subordonné immédiat occupent la même strate (situation de chevauchement). Lorsque cette situation se présente, on peut s’attendre à ce qui suit :

  • Le gestionnaire fait de la microgestion.
  • Le gestionnaire ajoute une valeur insuffisante.
  • Le subordonné immédiat n’exploite pas pleinement ses compétences.

2. Le gestionnaire est situé à plus d’un échelon au-dessus de son subordonné immédiat (écart). Dans cette situation :

  • Le gestionnaire peut avoir l’impression d’être mêlé malgré lui aux tâches basiques de l’organisation.
  • Le gestionnaire peut avoir l’impression que le subordonné immédiat manque d’initiative.
  • Le subordonné immédiat peut avoir l’impression que le gestionnaire ne l’oriente pas adéquatement.

Notre base de données de référence, qui répertorie plus de 59 000 relations gestionnaire–subordonné immédiat, montre que cette relation est sous-optimale dans tout près de 50 % des cas. À notre avis, il s’agit là d’un gaspillage énorme de ressources humaines. Par contre, il s’agit aussi d’une occasion importante d’améliorer le rendement.

Managing Changes In An Organization

L’alignement de la relation gestionnaire-subordonné immédiat joue un rôle fondamental dans les rapports entre l’employé et son supérieur de même que dans la satisfaction de l’employé. On peut aussi supposer qu’elle influe sur la satisfaction des clients et les résultats financiers de l’organisation, car tous ces facteurs sont intimement liés. À vrai dire, nous avons été surpris que l’alignement de la relation gestionnaire-subordonné immédiat soit aussi robuste. Bien que nous nous doutions que l’aménagement organisationnel influençait ces mesures, nous ne nous attendions pas à ce que les sous-facteurs aient eux aussi ce genre d’impact. L’alignement de la relation gestionnaire-subordonné immédiat nous a détrompés.

Aperçu des constatations découlant des recherches

Nos recherches montrent qu’un aménagement organisationnel de qualité, tel que nous le définissons, apporte les avantages suivants:

  • Satisfaction accrue des employés
  • Meilleure relation employé-gestionnaire
  • Satisfaction accrue de la clientèle
  • Amélioration des résultats financiers

Nos recherches indiquent également que l’alignement de la relation gestionnaire-subordonné immédiat est le facteur le plus déterminant de l’aménagement organisationnel. Chaque employé devrait relever d’un gestionnaire du niveau (ou strate, pour employer notre terme technique) supérieur(e) immédiat(e).

Comme nous l’avons constaté dans le cadre de nos recherches, un meilleur alignement de la relation gestionnaire-subordonné immédiat peut, à lui seul, amener les améliorations suivantes:

    • Satisfaction accrue des employés
    • Meilleure relation employé-gestionnaire
    • Satisfaction accrue de la clientèle
    • Amélioration des résultats financiers

Autres recherches

  • L’optimisation de l’aménagement : économies annuelles potentielles
  • L’alignement de la relation gestionnaire-subordonné : un enjeu majeur
  • La rémunération : elle est bien pratiquée dans seulement 60 % des cas… Et elle est importante
  • Délégation
  • L’alignement des tâches